Daily the latest News in flag wave deflag wave ukflag wave frflag wave br

  • Startseite
  • Renault
  • News
  • Nouvelles 2018
  • Le Groupe Renault, NUMA et leurs partenaires présentent les résultats de la 1ère édition de CityMakers
Sonntag, 28 Januar 2018 17:40

Le Groupe Renault, NUMA et leurs partenaires présentent les résultats de la 1ère édition de CityMakers

geschrieben von Projekt-Renault
Artikel bewerten
(0 Stimmen)

Il y a 10 mois, le Groupe Renault, NUMA et leurs partenaires - Nissan, RCI Bank and Services, AXA et la Mairie de Paris – lançaient CityMakers, programme d’open innovation dédié à la transition vers une mobilité urbaine plus flexible et durable. Hier soir, start-ups et partenaires présentaient les résultats de leurs collaborations, nous offrant un avant-goût de la mobilité de demain.

CityMakers : un programme d’open innovation visant à accélérer la transition vers une mobilité urbaine flexible et durable

L’urbanisation croissante des territoires soulève de nombreux défis pour les villes et les citoyens, notamment sur l’efficacité de leurs réseaux de transport. Pour y répondre, le Groupe Renault, NUMA et leurs partenaires ont lancé en avril 2017 CityMakers : un écosystème d’innovation rassemblant des startups, des experts, ainsi que des acteurs publics et privés. Son objectif : simplifier la mobilité urbaine des citoyens et accélérer la transition vers une mobilité urbaine plus flexible et durable.

En juin 2017, les partenaires présentaient 6 challenges prioritaires, pouvant donner lieu à une ou plusieurs expérimentations, et appelaient les start-ups à les rejoindre dans cette aventure. Parmi eux des questions liées à l’optimisation des infrastructures du véhicule électrique en ville, à l’amélioration de la maintenance de la voirie ou encore au développement d’offres de mobilité multimodale en entreprise.

Le 28 septembre, 9 start-ups étaient sélectionnées, parmi de nombreuses candidates, pour relever ces challenges avec les partenaires du programme et de nombreux experts. Après 3 mois d’expérimentation, pendant lesquels les partenaires et startups, accompagnés par NUMA, ont développé et testé ensemble des solutions innovantes de mobilité au cœur de la ville de Paris, les équipes CityMakers ont présenté hier les résultats de leur collaboration.

6 challenges et 9 solutions innovantes de mobilité urbaine

Challenge #1 – Améliorer l’expérience de l’auto-partage grâce à des services complémentaires

OuiCar, AXA, RCI Bank and Services et le Groupe Renault se sont attachés à comprendre les pratiques liées à la location de voiture entre particuliers sur des plateformes d’auto-partage. Deux phases d’études, quantitative et qualitative, ont permis d’identifier les attentes et besoins des propriétaires, notamment de véhicules neufs et de déterminer les services de mobilité à leur proposer pour favoriser la mise à disposition de leur véhicule sur  ces plateformes.

Challenge #2 – Proposer une information ludique, interactive et immersive aux passagers d’un véhicule

Avec le Groupe Renault et la Ville de Paris, Persistant Studios a imaginé la voiture comme un media interactif, en repensant l’interaction entre l’intérieur de l’habitacle et son environnement extérieur. Objectif : faire du trajet un temps de découverte. L’expérimentation a permis de développer et tester différents types d’expériences et de contenus au sein de la voiture. Une expérimentation très utile pour imaginer les prochains services des véhicules autonomes.

Challenge #3 – Simplifier l'utilisation de moyens de transport différents lors d'un déplacement en Ile-de-France

En utilisant ses technologies de tracking des déplacements et l’analyse de données multi-sources, Geo4Cast a pu fournir une meilleure compréhension des comportements des salariés du siège de Nissan et de salariés AXA basés en Ile de France afin de proposer sept solutions d’optimisation de leur mobilité en accord avec les objectifs de transition énergétique, parmi lesquelles le télétravail, le co-voiturage ou encore le remplacement des voitures de fonction par des “pass mobilité”. Pour chacun de ces scénarios ont été mesurés gains de temps de trajet et économies pour les salariés et l’entreprise.

Karos a, elle, expérimenté son application de covoiturage en situation réelle auprès des collaborateurs d’un site de RCI Bank and Services. Cette expérimentation a permis de sensibiliser les salariés du site à de nouvelles solutions de mobilité et a impulsé de nouveaux usages réduisant les temps de déplacement et simplifiant les itinéraires. En moyenne, lors de ce test, les collaborateurs ont gagné 24 minutes et 6€ de pouvoir d’achat par trajet. Au total, 345 kg équivalents CO2 ont été économisés pendant la durée de l’expérimentation.

Challenge #4 – Favoriser le déploiement des véhicules électriques et de leur infrastructure en milieu urbain

Lorsqu’il s’agit du véhicule électrique, les aides à l’achat, les avantages liés à la circulation ou au stationnement sont multiples, varient dans le temps et selon les régions. Il n’est pas toujours facile d’accéder à ces informations de façon claire, rapide et fiable. Toucan Toco et le Groupe Renault ont ainsi développé une interface aidant les futurs acquéreurs à se projeter dans leur expérience du véhicule électrique : recharge et stationnement au quotidien ou en vacances, installation d’une borne, impact sur le budget, modèles disponibles sur le marché français, impact sur la planète, idées reçues, etc.  

Dalberg Data Insights, le Groupe Renault et la Ville de Paris ont quant à eux développé une plateforme réunissant les données du Groupe Renault et de la Ville de Paris sur les usages du véhicule électrique et les infrastructures de charge. Cette plateforme permet de visualiser de façon dynamique l’impact du véhicule électrique dans la capitale et ainsi de déployer stratégiquement les infrastructures nécessaires ou les dispositifs d’aide à l’acquisition de véhicules électriques.

Challenge #5 – Améliorer les services de mobilité ou en créer de nouveaux grâce aux données générées par les voitures

En France, la recherche de places de parking est responsable de 5% à 10% des embouteillages en zone urbaine. AppyParking, Nissan et RCI Bank and Services se sont ainsi penchés sur le problème afin d’expérimenter des solutions. Fonctionnant déjà à Londres, le prototype d’AppyParking fournissant une solution simple et rapide pour identifier les places libres et fournir une procédure de paiement plus adaptée au temps réellement stationné grâce à la géolocalisation des véhicules et des places de stationnement disponibles, a ainsi été testé dans le quartier du Marais à Paris.

Nissan et RCI Bank and Services ont également travaillé avec Ellis Car afin d’obtenir une meilleure compréhension des comportements de conduite des conducteurs de véhicules professionnels. Cette analyse permet d’améliorer les infrastructures et les comportements des conducteurs de façon très personnalisée (en fonction des risques de conduite récurrents) grâce à des données collectées via télématiques et/ou smartphones. Approfondie, cette solution contribuera à diminuer les risques d’accidents sur l’ensemble des flottes professionnelles.

Challenge #6 – Utiliser les données des voitures pour fournir un outil de maintenance prédictive de la voirie

Editeur de logiciels d’aide à la décision dans le domaine de l’entretien et de l’exploitation des réseaux routiers, Logiroad, a pu tester sur le réseau routier de Paris la fiabilité d’un capteur Renault permettant d’évaluer la qualité des routes et de géolocaliser de façon précise des défauts tels que des nids de poules. En liant ce capteur à la base de données de Logiroad la solution développée offre aux collectivités la possibilité de disposer d’informations objectives en temps réel et à moindre coût sur l’état de la chaussée et de fluidifier ainsi la maintenance de la voirie et la circulation tout en réduisant le budget de maintenance.

Gelesen 1333 mal