Daily the latest News in flag wave deflag wave ukflag wave frflag wave br

Dienstag, 30 Januar 2024 11:26

Dacia présente SANDRIDER: Objectif Dakar

Artikel bewerten
(0 Stimmen)
  • Dacia dévoile aujourd’hui Sandrider, le prototype que la marque engagera via son équipe The Dacia Sandriders dès 2025 au Dakar et dans le Championnat du monde de Rallye-Raid.
  • Inspiré du concept-car Manifesto, Sandrider sera homologué dans la catégorie reine Ultimate T1+.
  • Grâce à la compétition, Dacia mettra son approche de l’essentiel à l’épreuve des terrains les plus difficiles, notamment son engagement pour une décarbonation abordable : Sandrider utilisera du carburant de synthèse produit par Aramco.

C’est pour pousser encore plus loin sa quête de l’essentiel que Dacia s’engage au Dakar et dans les rallyes-raids, sans doute les terrains d’essais outdoor les plus exigeants au monde. Dacia dévoile aujourd’hui Sandrider, le prototype avec lequel la marque participera en 2025 au Dakar et au Championnat du monde de Rallye-Raid (W2RC).

Inspiré du concept-car Manifesto, le laboratoire d’idées de Dacia présenté en 2022, Sandrider est un tout nouveau véhicule conçu spécifiquement pour les rallyes-raids en faisant appel aux compétences sportives de Renault Group et en s’appuyant sur les équipes de Prodrive, entreprise britannique spécialisée dans le sport automobile.

Fidèle à l’approche Dacia, Sandrider a été conçu pour aller à l’essentiel du sport automobile : la performance pour la victoire. Ce prototype de conception innovante exploite de façon astucieuse toutes les possibilités offertes par le règlement de la catégorie Ultimate T1+, mise sur l’agilité et la légèreté, et répond précisément aux besoins essentiels des pilotes et copilotes. Ces derniers sont activement impliqués dans la genèse de Sandrider.  Avant les nombreuses séances d’essais prévues, ils ont dès les premières phases de travail transmis leur riche expérience aux designers et aux ingénieurs, notamment à travers des séances de conception très concrètes en réalité virtuelle.

Dacia très spéciale mais Dacia quand même, Sandrider a été développé en respectant les valeurs clés de la marque…

UN DESIGN ESSENTIEL ET COOL

Conçu par les designers Dacia, le style extérieur de Sandrider va à l’essentiel, sans fioritures. Seuls les panneaux de carrosserie absolument nécessaires ont été conservés. Il n’y a aucune pièce décorative, donc superflue. Bien évidemment, l’aérodynamique a été particulièrement soignée (voir ci-dessous).

Dans cette approche qui se focalise sur les besoins essentiels du pilote et du copilote, le capot avant court, plongeant et flottant disparaît du champ de vision de l’équipage. L’utilisation d’une peinture anti-reflet - une technique issue de l’aviation - sur la partie supérieure de la planche de bord optimise également la visibilité du pilote et du copilote.

Pour concevoir l’habitacle, les designers et ingénieurs Dacia se sont particulièrement concentrés sur l’écoute des besoins, habitudes et contraintes des pilotes et de leurs copilotes. Ainsi Sandrider se distingue par un tableau de bord modulaire qui permet à chaque équipage d’adapter l’ergonomie et la disposition de certains éléments à ses propres préférences.

UNE CONCEPTION ROBUSTE ET OUTDOOR

Le Dakar et les autres rallyes-raids sont sans doute les courses automobiles les plus difficiles au monde. Une approche fidèle au concept Dacia « robuste et outdoor », poussé ici à l’extrême, était donc nécessaire pour la création de Sandrider.

Cela passe évidemment par un renforcement global du véhicule avec un soubassement et des pare-chocs consolidés, une carrosserie en carbone ainsi que des suspensions (à double triangulation) et une transmission 4x4 adaptées aux contraintes extrêmes du rallye-raid. Un système électrique innovant permettra de conserver à tous les accessoires de bord une puissance optimale, même dans les conditions les plus difficiles.

Au-delà de ces éléments de conception fondamentaux, l’approche robuste et outdoor de Sandrider concerne également des points qui peuvent sembler des détails mais sont de nature à faciliter grandement la vie des équipages. Ainsi les sièges Sabelt sont recouverts de tissus spécifiques, anti-bactériens et régulant l’humidité. Les roues de secours ne sont pas carénées pour une manipulation plus facile. Dans le même esprit, l’équipage peut accéder rapidement aux outils de bord, sans avoir de boîte à manipuler. Autre exemple : les écrous de fixation peuvent être posés sur une zone magnétique intégrée dans la carrosserie dédiée en cas de manipulation et d’éviter ainsi de les égarer dans le sable. Une astuce inspirée par l’expérience d’un pilote Dacia.

Sandrider peut compter sur la toute dernière génération de pneumatiques BF Goodrich qui lui assurent une adhérence optimale sur tous les terrains, tout en résistant au mieux aux impacts et aux perforations.

UNE APPROCHE ÉCO-SMART

Déterminé à être le leader d’une décarbonation abordable, Dacia s’inscrit pleinement dans l’engagement des organisateurs du Dakar et des rallyes-raids vers une compétition plus durable.

Les ingénieurs ont particulièrement travaillé sur la légèreté pour réduire la consommation de carburant. Le poids total de Sandrider a été diminué d’environ 15 kg par rapport à des prototypes comparables en utilisant un châssis tubulaire plus léger, en supprimant tous les panneaux de carrosserie superflus et en utilisant du carbone pour les autres, en éliminant tous les éléments décoratifs, et en optant pour un moteur plus compact et moins lourd. Pour optimiser la traction et le comportement dynamique de Sandrider, la répartition du poids entre l’avant et l’arrière a été sensiblement augmentée sur l’avant.

Toujours pour réduire la consommation de carburant, tout en améliorant les performances, l’aérodynamisme de Sandrider a été particulièrement soigné. Les ingénieurs ont obtenu une réduction de 10 % de la trainée et de 40 % de la portance par rapport à des prototypes comparables. Dans le cadre de ce travail, une attention toute particulière a été portée aux entrées d’air permettant le refroidissement du moteur.

Dans les conditions extrêmes du Dakar et des rallyes-raids, la gestion de la chaleur est un élément clé. Pour limiter la montée de la température dans l’habitacle, les concepteurs de Sandrider ont utilisé des pigments anti-rayons infrarouges inclus directement dans le carbone du véhicule.  Ce procédé a fait l’objet d’un dépôt de brevet. 

Sandrider est équipé d’un moteur utilisant un carburant de synthèse fourni par Aramco. Une solution simple permettant de réduire son impact environnemental. Les carburants de synthèse élaborés par Aramco sont produits en combinant de l'hydrogène renouvelable avec du CO2 capturé, ce qui donne un produit à faible teneur en carbone et compatible avec les moteurs d'aujourd'hui. Le Dakar est le terrain d’expérimentation idéal de cette technologie pour la marque Dacia.

PREMIER RENDEZ-VOUS AVEC LA COMPÉTITION EN OCTOBRE

Dévoilé aujourd’hui, Sandrider va entamer une longue série de tests de mise au point dans différents pays. Il sera engagé en compétition pour la première fois au Rallye du Maroc 2024, une épreuve du Championnat du monde de Rallye-Raid (W2RC) qui se tiendra du 5 au 11 octobre.

The Dacia Sandriders, l’équipe Dacia officielle en W2RC, participera à son premier Dakar et à l’ensemble du Championnat du monde de Rallye-Raid en 2025.

The Dacia Sandriders sera composée de trois équipages mêlant l’expérience, le talent et l’enthousiasme…

Pilote de rallye français âgé de 49 ans, Sébastien Loeb a remporté le Championnat du monde des Rallyes 9 fois consécutives de 2004 à 2012. Il est le pilote le plus titré du sport automobile et souvent considéré comme le plus grand pilote de rallye de tous les temps. Sébastien Loeb participe au Dakar depuis 2016. Il sera associé au copilote Fabian Lurquin.

Pilote de rallye, Cristina Gutierrez Herrero est l’une des références du monde des rallyes tout-terrain. Agée de 32 ans, elle a déjà à son actif huit participations au rallye Dakar entre 2017 et 2024. Cristina a gagné la coupe du monde des rallyes-raid, catégorie T3 en 2021. En janvier 2024, elle devient la seconde femme à gagner dans une catégorie (Challenger) du Dakar (après Jutta Kleinschmidt qui avait obtenu une victoire au classement général). Cristina sera copilotée par Pablo Moreno Huete.

Nasser Al-Attiyah est quintuple vainqueur de la Coupe du monde des Rallyes Tout-Terrain et double vainqueur du Championnat du monde de Rallye-Raid. Véritable légende du Dakar, il a remporté cinq fois cette épreuve mythique.

PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU SANDRIDER

  • Catégorie FIA : Ultimate T1+
  • Châssis : tubulaire
  • Carrosserie : fibre de carbone
  • Moteur : V6, 3 litres, biturbo, injection directe
  • Puissance maxi : 265 kW/360 ch à 5 000 tr/mn
  • Couple maxi : 539 Nm à 4 250 tr/mn
  • Transmission : 4X4
  • Boîte de vitesses : séquentielle à 6 rapports
  • Suspensions AV/AR : double triangulation
  • Débattement des suspensions : 350mm
  • Roues : jantes en aluminium, 17 pouces
  • Pneus : BF Goodrich, 37 pouces
  • Longueur x Largeur x Hauteur : 4 140 x 2 290 x 1 810 mm
  • Empattement : 3 000 mm
  • Porte à faux AV/AR : 590/550 mm

Source: Renault Group Site Media Belux

Gelesen 311 mal

Schreibe einen Kommentar